ACTUELLEMENT SUR LE FORUM : Le recensement d’été, ici. ☀️
ANNONCE SUR LE FORUM : Beaucoup de PV ont été créé par les membres mais… Avez-vous pensez à les recenser dans le bottin ?
ANNONCE SUR LE FORUM : Les premiers événements se feront fin août, début septembre suite aux nombreuses absences, eh oui, il s’agit des vacances !

Partagez | .
 

 Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Si bon qu'on en deviendrait méchant


J’ai déjà échappé à : 298 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Planifier mes vengeances, agacer mon entourage ; un tas de choses passionantes et sanglantes.
◽Date de naissance : 28/12/1998

MessageSujet: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Mar 23 Juin - 23:36

cover your eyes,
   the devil inside
I was born of the womb of a poisonous spell, beaten and broken and chased from the lair. But I rise up above it, high up above it and see I was hung from the tree made of tongues of the weak. The branches were bones of liars and thieves rise up above it, high up above and see

   
   

   


   Je n'avais pas cru cela possible. De revenir à la vie, s'entend. Pourtant j'étais là, de chair et d'os, foulant de nouveau le sol de Mystic Falls de mes converses usées. L'histoire est joueuse ; j'avais eu ma vengeance sur Bonnie, Damon et Elena d'une manière assez sadique. Un de mes plans tordus qui avait été spectaculairement réussi. Enfin, il l'était sans doute, puisque je n'avais pas vécu assez longtemps pour le constater. La faute à Damon, cet arrogant égoïste qui avait décidé au mauvais moment de se la jouer en héros. Lui qui n'avait été toute sa vie que le meurtrier se repaissant du sang d'innocentes victimes en se lamentant du destin qui le privait de l'amour de sa vie qui, ironiquement, possédait toujours le même visage. Ce mec était trop facile à cerner ; lui qui avait goûté pour la première fois au bonheur en compagnie de la ravissante Elena aurait pu tout sacrifier pour conserver cette chance. J'avais juste écarté l'hypothèse qu'il préférait que sa douce ne soit pas déçue par son comportement. Ou que son égoïsme le poussait à ne pas sacrifier Bonnie dans l'appréhension du lendemain. Il était tordu, en fait.

Poussant un soupir de contentement, un sourire aux lèvres, j'écoutais distraitement le piaillement des volatiles qui traçaient leurs courbes d'un battement d'aile dans le ciel azur. Il y avait ces petits quelques choses d'essentiels qui avaient manqués ; la chaleur du soleil de plomb qui réchauffait doucement mon épiderme, la caresse du vent qui faisait frissonner chaque parcelle de mon corps. Ces choses là qui faisaient qu'on se sentait bel et bien vivant. J'ai beau être un monstre, il n'en reste pas moins que j'apprécie autant que quiconque les satisfactions que m'apporte le fait d'être en vie. J'admirais la cime des arbres qui peuplaient le parc de Mystic Falls, verdure indispensable et ancrée dans les habitudes de la petite ville et, lorsque des feuilles virevoltantes aux troncs noueux, mon regard défila sur une silhouette familière courbée sur un banc, mon sourire s'agrandit. Bonnie Bennett. Je la reconnaîtrait entre mille, la diablesse de sorcière, la traîtresse au visage angélique. J'étais devenu quelqu'un d'autre après ma fusion avec Luke, et j'avais aidé ses amis pour prouver ma bonne foi et pour qu'elle m'accorde son pardon. J'avais été, vous savez, envahi par ce sentiment étrange ... la culpabilité c'est ça ? Je revoyais sans cesse la scène où je l'abandonnais tragiquement à son triste sorte en volant solitairement vers ma liberté. Mais elle m'avait poignardé dans le dos, éveillant les pires instincts qui sommeillaient en moi et elle en avait payé le prix. Aujourd'hui, elle devait me haïr, ce qui était parfaitement normal puisque la haine était un sentiment engendré par la vengeance. Et elle comme moi n'avions cessé de vouloir nous venger l'un de l'autre. Un cercle vicieux qui devait sûrement ne pas trouver de fin.

Avançant silencieusement, pas étouffés par le gazon soigneusement coupé, je me rapprochais de ma cible. Je me laissais tomber lourdement sur la place libre à côté d'elle, en poussant un profond soupir. « Belle journée, n'est-ce pas, Bonnie ? » Ma tête reposait sur le dossier du banc, obligeant mes yeux à dévisager la voute céleste dénuée de nuages en cette après-midi ensoleillée. Je me sentais étrangement serein, comme si après avoir trouvé la mort, je pourrais l'éviter éternellement, surtout maintenant que j'étais un monstre d'un nouveau genre. Je tournais mon visage vers elle avant d'ajouter avec un sourire. « J'ai l'impression de me sentir plus ... vivant. C'est comme si le ciel était plus bleu, les fleurs plus colorées, les sensations plus vivaces ...  Incroyable non ? » J'avais opté pour une approche franche et directe, plus joyeux que jamais de pouvoir lui faire partagé l'immense joie de mon retour à la vie. Bien que j'étais certain que la joie ne serait pas sa première réaction.
made by pandora.

   


   

_________________
    I'm a sociopath
    “I know I’m chatty. Sorry! I’ve just been in prison for a while △ Show us all again, that our hands are unclean, that we're unprepared, that you have what we need. Show us all again cause we cannot be saved, cause the end is near. Now there's no other way and oh, you will know. You're guilty all the same, too sick to be ashamed. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love, like pure magic, Is life's sweet mystery!


J’ai déjà échappé à : 74 pièges depuis le : 23/06/2015 ◽Passe temps : mes amies

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Mer 24 Juin - 13:29

Cover Your Eyes, The Devil Inside
Kai & Bonnie





 


FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Bonnie S. Bennett le Sam 27 Juin - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Si bon qu'on en deviendrait méchant


J’ai déjà échappé à : 298 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Planifier mes vengeances, agacer mon entourage ; un tas de choses passionantes et sanglantes.
◽Date de naissance : 28/12/1998

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Jeu 25 Juin - 23:05

cover your eyes,
  the devil inside
I was born of the womb of a poisonous spell, beaten and broken and chased from the lair. But I rise up above it, high up above it and see I was hung from the tree made of tongues of the weak. The branches were bones of liars and thieves rise up above it, high up above and see

 
 

 


J'ai décidé que l'expression horrifiée et surprise de Bonnie était l'une de mes plus grandes satisfactions depuis mon retour à la vie. Elle qui avait dû penser que le monstre qui hantait ses pires cauchemars et qui avait fait de sa vie un enfer resterait à tout jamais oublié dans les tréfonds de la mort, devait tomber de haut. Il faut dire qu'entre elle et moi, ça avait toujours été les montagnes russes. Enfin, je crois qu'elle a vraiment commencé à me détester quand je lui ai enfoncé un couteau de chasse dans le ventre. Franchement, je l'avais toujours trouvée susceptible, ce n'était qu'un couteau après tout ! Rien de bien méchant. Contrairement à ce qu'elle m'avait fait subir en m'empêchant de sortir de mon monde-prison. Et en m'abandonnant dans un autre. Finalement, lequel de nous deux était le plus cruel, hein ? Je crois qu'au final, nous ne sommes pas si différents, si ce n'est qu'elle ressente un besoin maladif de protéger ses amis et que moi ... oups ! Je n'en ai pas. Enfin, si j'en avais, ils seraient soit morts, soit en train d'agrandir le plus possible la distance entre eux et moi. Ce n'est pas non plus comme si je ne me suffisais pas à moi-même, bien au contraire.

Alors qu'elle tremblait et cherchait désespérément son téléphone, je restais d'un calme extraordinaire, comme si aucune personne au monde ne pouvait me faire quoi que ce soit, comme si personne au monde n'aurait pu la protéger de moi. Ce qui était, entre nous, certainement le cas. J'attendis patiemment qu'elle se rende à l'évidence qu'aujourd'hui, ce ne serait que nous deux et levait mes yeux vers elle alors qu'elle se mettait debout. Piètre tentative pour se donner une contenance, et peut-être une supériorité factice. Cela dit, je n'allais pas lui gâcher ce plaisir inutile. Une fois ses questions lassantes posées, - et je vous assure qu'elle n'avait pas fait dans l'original - je tournais vers elle un visage boudeur, faussement attristé d'un tel accueil. Accueil hautement prévisible. « Bonnie, tu me déçois. Moi qui avait l'innocente intention de partager avec toi l'heureuse nouvelle de mon retour à la vie. Ce n'est pas génial ? Regarde, j'ai même amené des bonbons ! » J'avais prononcé lentement son prénom, comme pour en savourer chaque syllabe. Comment faire plus flippant ? Un sourire avait éclairé mon visage alors que je sortais les bonbons volés quelques heures plus tôt à un gamin pleurnichard en lui secouant sous le nez d'un air guilleret. Je plongeais ma main dans le paquet pour en manger un avant de le lui tendre. « Je ne veux rien d'autre que de manger ces bonbons avec toi. Oh ! J'te rassure, ils ne sont pas empoisonnés. J'ai pas eu le temps, tu sais. La mort, la résurrection. Trop de trucs à gérer.   » Je préférais rester flou sur les circonstances de mon retour à la vie ; je ne savais pas moi-même comment j'avais fais pour revenir en chair et en os, si c'était grâce à une force supérieure ou à un apprenti sorcier qui avait décidé de se prendre pour Dieu. Quoi qu'il en soit, les raisons m'importaient peu, puisque l'important était que je sois de nouveau vivant, prêt à mettre cette charmante ville à feu et à sang. Bien que mon seul objectif soit en ce moment de pourrir au mieux la vie du pauvre petit Damon. Reportant mon attention sur ma sorcière préférée, je tapotais la place qu'elle venait de quitter sur le banc avec enthousiasme. « Allons, tu ne voudrais pas me laisser seul dans le parc tout de même ? Je suis instable, je pourrais faire quelque chose de mal ... »
made by pandora.

 


 

_________________
    I'm a sociopath
    “I know I’m chatty. Sorry! I’ve just been in prison for a while △ Show us all again, that our hands are unclean, that we're unprepared, that you have what we need. Show us all again cause we cannot be saved, cause the end is near. Now there's no other way and oh, you will know. You're guilty all the same, too sick to be ashamed. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love, like pure magic, Is life's sweet mystery!


J’ai déjà échappé à : 74 pièges depuis le : 23/06/2015 ◽Passe temps : mes amies

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Sam 27 Juin - 11:10

Cover Your Eyes, The Devil Inside
Kai & Bonnie





Voila Kai était bel et bien devant moi entrain de manger des bonbons sur un banc comme ci la situation est des plus normal pour Kai. Mais rien n'est normal a ce moment là. Il a perdu la tête il ne peux pas être en face de moi. Et pourtant c'est bel et bien le cas. Je ne sais pas comment c'est possible mais je mènerais l’enquête une fois mes esprits repris en mains. Puis le voyant son air boudeur, je soupire. Il croyais quand même pas que j’allais lui sauter dessus après se qu’il m'avait fait quand même. Bon d'accord, je me suis venger mais il a fait quelque chose d'irréparable, il ma lié a l'une de mes meilleures amies et je ne pourrais plus vivre un moment avec elle a cause de lui. Sérieusement Kai arrête avec tes paroles que j'en ai rien a faire. Et viens en aux faits. Que veux tu de moi? Attendant sa réponses, je regarde méfiante le sac de bonbon qu'il me tends. Il est bien capable de lui empoisonner ou de leur avoir lancer un sort pour que je souffres ou que je me retrouve plonger dans un monde parallèle avec lui pour qu'il me torture encore pendant des années. Il en ai hors de question que je mange ces bonbons avec toi... Je n'ai pas l'intention de faire ami avec un mec de ton espèce... Commençant a perdre patience et surtout a vouloir quitter ce lieu qui est devenu désagréable en sa présence, je m'aprette a me retourner pour m'en allez pied nu en agrippant fortement mon sac mais sa réponse qui ressemble fort a une menace me fais m'interrompre. Tu me menace ? Tu veux faire quoi sérieusement Kai ? Il y a pas un chat dans ce parc. Il y a juste ces deux vieillard et ce coureur... Tu ne peux pas faire de massacre ici et tu le sais alors trouve toi une autre occupation et laisse moi tranquille. Je me tourne pour lui tourner le dos mais alors que je commence a m'éloigner, je m'interromps. Il serais bien capable de mettre a exécution sa menace alors soupirant, je me tourne et marche en sa direction d'un pas décider puis m'installe a coté de lui sur le banc en gardant malgré tout une petite distance de sécurité. Bon c'est bon tu es content ? Après qu'on ai partager ces bonbon et ce bans le temps d'une heure, tu me laisse tranquille ainsi que mes amis et tu t'en va de mystic falls d'accord ?

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Si bon qu'on en deviendrait méchant


J’ai déjà échappé à : 298 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Planifier mes vengeances, agacer mon entourage ; un tas de choses passionantes et sanglantes.
◽Date de naissance : 28/12/1998

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Dim 28 Juin - 18:13

cover your eyes,
 the devil inside
I was born of the womb of a poisonous spell, beaten and broken and chased from the lair. But I rise up above it, high up above it and see I was hung from the tree made of tongues of the weak. The branches were bones of liars and thieves rise up above it, high up above and see

 
 

 


Je sens au soupir de Bonnie qu'elle supporte difficilement la situation présente. Étant donné que les morts étaient sensés rester morts, et que cette journée banale aurait du rester une journée banale, je pouvais comprendre son étonnement. Cela dit, comprenez-bien que je n'avais pas eu l'occasion de lui envoyer de lettre depuis mon retour à la vie. J'avais quand même des bonbons pour adoucir le choc, j'étais prévoyant non ? Enfin, vu sa réaction, j'aurais peut-être dû voler des glaces, peut-être qu'elle n'aimait pas les bonbons après tout. C'était du gâchis, mais ça existait. Cependant, j'étais certain que j'aurais pu amener la boulangerie toute entière qu'elle me fusillerait toujours du regard en gardant un sérieux et une impulsivité qui lui étaient propres. « Pourquoi te sens-tu obligée de croire que je veux quelque chose de toi ? Tu n'as rien qui puisse m'intéresser. Contrairement à moi. » Un sourire malicieux se dessina sur mes lèvres alors que je remarquais clairement son hésitation à se servir dans le paquet de bonbons. Hésitation qui se transforma rapidement en un non catégorique. C'est difficile à expliquer, mais à ce moment-là, je ressentais des émotions contraires, mélange de la satisfaction de voir que ma vengeance avait porté ses fruits et de la déception qu'engendrait sa haine à mon égard. J'avais du mal à concevoir qu'elle puisse penser de moi que j'étais un monstre alors qu'elle m'avait refusée la chance de pouvoir devenir quelqu'un de bien. Elle avait une part de responsabilité dans mes actions, une partie du sang qui coulait sur mes mains coulaient sur les siennes. « Je ... » Ma parole fut coupée alors que je la regardais se lever avec un air stupéfait. Elle ne pouvait pas partir, elle n'en avait pas le droit. Elle resterait ici jusqu'à ce que j'en ai décidé autrement. J'ai cru pendant dix bonnes secondes qu'elle n'allait pas tenir compte de ma menace - menace qui était très sérieuse, au passage -. Elle me renvoya d'ailleurs aux failles du massacre que je prétendais pouvoir accomplir, mais je la regardais toujours avec un sourire, qui s'était fait tout de même plus menaçant. « Crois-moi, tu ne voudrais pas avoir l'horrible mort de deux vieillards et d'un coureur sur la conscience, Bonnie. Tu entendras leurs cris de souffrance chaque nuit, puis l'odeur de leur sang t'empêcheras de dormir autant que la peur qui a suinté de chacun de leur pores fera naître dans ton cœur un pitoyable sentiment de culpabilité. » Mon air était devenu sombre, celui que j'avais lorsque je n'étais pas satisfait de la tournure des évènements. Fort heureusement pour elle, la petite sorcière se décida à revenir sur ses pas pour - enfin - s'installer sur le banc à mes côtés. Le nuage qui avait plané au dessus de ma tête lorsque j'avais craint qu'elle ne s'en aille vraiment s'était dissipé, laissant place de nouveau à un sourire moins effrayant. L'ultimatum qu'elle me proposa eu le don de me faire rire. Avais-je l'air assez stupide pour laisser croire que je m'en irais d'ici simplement si elle passait du temps en ma compagnie ? Je ne quitterais pas cette ville avant de l'avoir décidé de moi-même. « Je serais content lorsque tu auras pris l'un de ces bonbons. Cela dit, je suis d'un naturel joyeux alors ne t'inquiète pas pour moi.   » Je repris un bonbon dans le paquet, mâchant bruyamment, toujours en lui tendant le paquet de bonbons et continuais sur ma lancée. « Je me plais bien ici, et j'ai beaucoup de choses à faire. Des gens à rencontrer, des traîtres à torturer, des gêneurs à tuer... » Je ne précisais pas que Damon était sur ma liste noire, bien qu'elle en ait sûrement conscience. Après tout, il était celui qui avait ruiné tous mes plans, réduisant à néant l'espoir de la nouvelle vie que j'avais prévu de me construire. Je ne préférais pas non plus m'apesantir sur tout ce qui risquait d'arriver à sa charmante ville si j'étais dans les parages, aussi décidais-je ironiquement de poser la question qui était sans doute la plus hypocrite qui puisse être.. « Assez parler de moi. Comment vas-tu depuis ma tragique disparition ? »
made by pandora.

 


 

_________________
    I'm a sociopath
    “I know I’m chatty. Sorry! I’ve just been in prison for a while △ Show us all again, that our hands are unclean, that we're unprepared, that you have what we need. Show us all again cause we cannot be saved, cause the end is near. Now there's no other way and oh, you will know. You're guilty all the same, too sick to be ashamed. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love, like pure magic, Is life's sweet mystery!


J’ai déjà échappé à : 74 pièges depuis le : 23/06/2015 ◽Passe temps : mes amies

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Dim 28 Juin - 23:18

Cover Your Eyes, The Devil Inside
Kai & Bonnie





De quoi il attends rien de moi? Alors pourquoi il viens de voir alors puisqu'il attends rien de moi? D'accord il prenais un malin plaisir a me rendre folle c'est ça. J'aurais préférer qu'on en vienne directement au mains. Mais je savais très bien de quoi il parlais quand il disais que lui il pourrais m'apporter quelque chose. Il fessait allusion a Elena Bien entendu. Quoi tu es venu me proposer un marcher pour rompre le sort? Vas y dit le...dit moi se que je dois faire pour que tu brise le sort et que Elena revienne avec nous..... Quoi qu'il me propose je sais que ça sera a mon désavantage et que j'aimerais sûrement pas ce marché mais je devais quand même essayer de trouver un moyen pour qu'il brise le sort. Puis restant sur mes garde et avec mon air de jeune femme autoritaire et un peu haineuse envers Kai, je refuse un bonbon de sa part m’appétant même a m'éloigner de lui malgré sa menace. Mais il arrive quand même a me convaincre et je me résout a m’installer a coté de lui lui demandant s'il est content maintenant mais comme je mit attends il me réplique une de ses bêtise et soupire bruyamment. Kai quand je mangerais un bonbon, les poules auront des dents. Croisant les bras, je regarde en face de moi en l'écoutant faire son monologue. Et tout se que j'apprends de sa part n'est pas un scoop pour moi je m'attendais bien a cela de sa part. Et je me doute qu'il veux tuer Damon mais théoriquement je suis aussi sur sa liste Noir car il n'y avait pas que Damon qui fessais foiré ses plan. Si tu fais allusion a Damon, sache qu'il faudra aussi me tuer alors car je serais la pour démolir tes plan contre Damon et contre quiconque dans cette ville compris? Tu était peut être le maître de la manipulation dans le monde prison mais la c'est ma ville et je connais du monde qui sera ravis de m'aider a te détruire...commençant en avoir marre de son bavardage agaçant je regarde dans les parages s'il y avait une potentiel victimes mais a part des canard je ne voyais rien d'autre souriante a l’idée de lui faire faux bond, sa question m'interloque au plus au point. Depuis quand il se soucis de moi? Non mais il va sérieusement m’énerver a jouer a qui sera supérieur a l'autre. Kai tait toi, tu en a rien a faire de moi ou de quiconque. Il y a que ta petite personne qui compte alors tue moi ou je m'en vais. Me levant je commence a m'éloigner sans regarder en arrière. Attendant une moindre réaction de sa part même la mort si besoin ainsi il aura peut etre des regret s'il me tueait.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Si bon qu'on en deviendrait méchant


J’ai déjà échappé à : 298 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Planifier mes vengeances, agacer mon entourage ; un tas de choses passionantes et sanglantes.
◽Date de naissance : 28/12/1998

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Lun 13 Juil - 11:07

cover your eyes,
the devil inside
I was born of the womb of a poisonous spell, beaten and broken and chased from the lair. But I rise up above it, high up above it and see I was hung from the tree made of tongues of the weak. The branches were bones of liars and thieves rise up above it, high up above and see





J'étais certain qu'elle dirait ça. Certain qu'elle accepterait de signer un pacte avec le diable simplement pour retrouver sa meilleure amie. Parce que même si j'étais le responsable de la malédiction qui pesait sur elle, c'était à cause de Bonnie qu'Elena était encore endormie. C'est parce qu'elle était en vie qu'Elena ne pouvait plus vivre la sienne. Et c'était là toute la beauté de la chose. « Patience, Bonnie, patience. Le temps où j'aurais besoin de ton aide n'est pas encore venu. Je suis certain qu'Elena te pardonnera un ou deux mois d'attente de plus. » Sourire en coin, je levais mes yeux vers elle. S'asseoir à mes côtés devait être vraiment difficile pour qu'elle y mette autant d'hésitation. Sa rancune était tenace ; encore une chose que nous avons en commun. Piochant un autre bonbon, je secouais la tête, déçu. Pas de bonbons pour la sorcière, donc. A croire que tout ce que je touchais était maudit et damné. Surtout depuis que l'étiquette psychopathe était collée en dessous de mon visage. Non pas que ce soit faux, cela dit. Je ris à sa comparaison. Si elle n'attendait que des cochons avec des dents pour enfin se décider à bouffer l'une de ces délicieuses sucreries, je pouvais rapidement arranger ça. Avec la magie, on peut tout faire, n'est-ce pas ? « Un miracle peut vite arriver. » Je ne me gênais pas pour la dévisager. Elle était mignonne, avec cet air septique collé sur le visage, bras croisés, dans l'attente d'une nouvelle de mes remarques. Bon, j'avoue, je croyais que j'étais sur la bonne voix. Mais il faut croire que les menaces ont très moyennement marché, ou alors elles l'ont carrément séduites parce qu'elle était en train de faire exactement la même chose. Ses paroles cassantes faisaient sans aucun doute référence aux coups bas que je lui avais fais lorsque nous étions dans le monde-prison. Je ne rêvais pas, oui, elle me menaçais ouvertement.  « Maître de la manipulation ? Aussi glorieux que soit ce titre, c'est légèrement exagéré. » Je plongeais mon regard dans le sien. « Tu ne peux rien faire contre moi, ni toi, ni même la ville entière. Damon va payer, et toi qui t'es mise déjà trop de fois sur ma route devrait savoir que je ne fais pas de cadeaux à ceux qui me gênent et que je ne fais pas non plus dans la demi-mesure lorsqu'il s'agit de vengeance. Regarde le corps d'Elena et dis toi que ça, ce n'était qu'un avant-goût. Que ce que Damon va vivre sera mille fois pire. » Oui, j'avais pris un ton menaçant. Parce que je ne tolèrerais pas qu'elle se mette en travers de mon chemin et que, si c'était le cas, si toute la ville se liguait contre moi, je serais capable d'être le diable incarné, de leur faire vivre à chacun un sort pire que l'enfer. En fait, elle m'avait réellement énervé. Je tremblais presque de la rage qui s'emparait de moi. Je serrais les dents. Émotions amplifiées de vampire. Je fermais les yeux quelques secondes pour tenter de reprendre le dessus. On se calme. Il vaudrait mieux pour notre sécurité à tous les deux d'éviter le sujet. J'arrivais à reprendre une ébauche de sang-froid lorsque ses paroles ravivèrent la flamme. Comment ça, elle se barrait ou je la tuais ? Je rêve ou c'est un ultimatum ? Elle se leva, et commença à partir. Là, je ne vis rouge et m'avançais de ma vitesse vampirique pour arriver derrière elle et faire glisser la lame d'une dague qui ne me quittait jamais sur la peau délicate de son cou. « Ne me tentes pas. » Oh bordel. A l'intérieur de mon être, c'était un chaos émotionnel intense que je ne parvenais pas à contrôler. Je ne voulais pas la tuer et, pourtant, j'en mourrais d'envie. Je ne parvenais pas à me décider. Appuyer, ou se désister ? Putin, fallait vraiment que je règle ce problème.
made by pandora.




_________________
    I'm a sociopath
    “I know I’m chatty. Sorry! I’ve just been in prison for a while △ Show us all again, that our hands are unclean, that we're unprepared, that you have what we need. Show us all again cause we cannot be saved, cause the end is near. Now there's no other way and oh, you will know. You're guilty all the same, too sick to be ashamed. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Love, like pure magic, Is life's sweet mystery!


J’ai déjà échappé à : 74 pièges depuis le : 23/06/2015 ◽Passe temps : mes amies

MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   Mar 11 Aoû - 9:42

Cover Your Eyes, The Devil Inside
Kai & Bonnie




La Journée a pourtant bien commencer enfin plus ou moins. Mais il faut que je découvre que Kai est revenu pour mon plus grand malheur. Et le pire c'est que apparemment il ne veux pas de mon aide si je peux dire actuellement. Ce que je doute fortement. Puis la vie d'Elena est en jeu alors il fallait que j'insiste un peu. Lui faisant un petit sourire crispé. Alors tu confirme que tu a besoin de moi? Le grand Malachai Parker n'est pas si douer que cela alors? Il a besoin de l'aide d'une sorcière Bennett....BON même si c'est pas maintenant. Dit moi en quoi ça consisterait. Puis le dévisageant je soupire et décide de baisser les armes afin de m’asseoir a ses coté. Mais pour partager un bonbon, il rester encore un long chemin a faire. Et je pensais me faire bien comprendre avec cette comparaison mais forcement kai en profite pour me lancer une pique. Roulant les œil. Je préfère ne pas relever et l'écoute faire son monologue. Oui c'est un psychopathe et un manipulateur. Silas ou même Kaus a coté se n'était pas des enfants de cœur mais c'était de petit loups. La avec Kai je dois marcher sur des œufs et avoir toujours un temps d'avance sur lui. Mais pour le moment se n'est pas le cas a cause de la surprise de son retour. Je c hercherais en rentrant toutes les info que je pourrais recueillir sur son surprenant retour mais aussi sur la raison de sa présence. Il faudra aussi que je prévienne Damon qui est sur sa liste noire. Et Kai doit bien mal me connaître pour croire que je ne m'interposerais pas entre lui et Damon. Kai m'a déjà éloigné de l'une de mes meilleures amies, il est hors de questions qu'il m'éloigne de Damon ou qu'il le fasse souffrir plus qu'il ne souffre déjà. Je le sais kai cela, que tu es un monstre sans coeur et sans compassion. Mais tu le sais aussi, je n'abandonnerais jamais Damon et si tu fais la guerre a Damon tu l'a fait a moi aussi, a son frère.... De plus pourquoi te venger de Damon? Entre lui et moi, c'est moi qui t'a laisser dans l'autre monde prison. C'est moi qui ne t'a pas donner une seconde chance....Ses menaces me fait frémir bien sur, mais je suis trop fière pour lui montrer qu'il arrive a me faire peur. Il est hors de question que je lui laisse cette douce satisfaction . Puis le sujet se porte sur moi, et c'est la goutte d'eau, ma colère que j'essayais temps bien que mal de calmer s’empare de moi et lui crachant au visage après mon éclat de colère concernant son hypocrisie , le lui lance un ultimatum, me tuer ou me laisser partir. Alors me levant, je commence a m'éloigner mais rapidement, je sens la lame froide d'un objet tranchant sur la peau de mon cou et cette voie au creux de mon oreille me fait frissonner, un visage de terreur s'empare de moi quelques minutes a l'idée de mourir ainsi. Aussi stupidement. Puis un éclair de génie me traverse l'esprit et avec un sourire jusqu'au oreille, je pose ma main sur la sienne, celle qui tient la dague bien évidemment et appuie légèrement. Vas-y... s'il me tue, Elena se réveillera. Et elle et Damon pourront fuire et s'éloigner de ce malade. Puis quelques minutes après, je lui fait un anévrisme afin qu'il me lâche. M'éloignant de lui, le vent se lève autour de nous ainsi que la foudre qui tombe sur un arbre et une branche se casse, alors la branche qui était pas plus grosse que de dix centimètre, je la fait léviter jusqu'à kai qui se plante dans son abdomen.




FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cover your eyes, the devil inside | Kai & Bonnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Every single one of us has a devil inside [pv Ab']
» BIBBO & ABEL ∞ let me wash this water down with some devil inside.
» Amy Wenstone ♠ Devil Inside
» the devil inside ★ KASNIYA
» Summer Davis - Devil behind blue eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back To You :: Mystic Falls :: Ҩ Le parc-