ACTUELLEMENT SUR LE FORUM : Le recensement d’été, ici. ☀️
ANNONCE SUR LE FORUM : Beaucoup de PV ont été créé par les membres mais… Avez-vous pensez à les recenser dans le bottin ?
ANNONCE SUR LE FORUM : Les premiers événements se feront fin août, début septembre suite aux nombreuses absences, eh oui, il s’agit des vacances !

Partagez | .
 

 Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mar 23 Juin - 23:52

Retour à la réalité


L'enfer, un lieu qui porte son nom à la perfection. Un lieu où la folie vous gagne d'heure en heure, de minute en minute et de seconde en seconde. Un endroit qui a le don de vous rendre fou en peu de temps, et cela peut importe qui vous soyez, personne ne sort de là, et encore moins dans un bon état psychologique. Durant ces longs mois, Katherine était comme enfermée dans une espèce d'immense pièce noire sans fond, sans aucun bruit, sans aucune visibilité ni aucune odeur. Tous vos sens sont pratiquement inutile, vous ne ressentez plus rien, ni la fraîcheur, ni la chaleur, jusqu'à ce que vous doutez vous-même de votre propre existence. Malheureusement les choses ne se sont pas arrêtés là pour Katherine, avec le temps les choses sont empiré, des souvenirs ont refait surface, et pas n'importe lesquels, son enfance, l'époque de sa transformation, tout lui revenait d'un seul coup, sa fille, la mort de cette dernière et la sienne, tout cela en boucle pendant des mois faisant de Katherine l'esclave de ce lieu inimaginable. Jusqu'à ce que l'impossible se produise. Lui demander ce qui s'est passé est impossible, elle ne saurait pas vous expliquer simplement car elle-même ne sait pas si il s'agit de la vérité ou non. Katherine a juste couru encore et encore dans un lieu qui ne lui était pas inhabituel, Mystic Falls. La folie sans doute venait de la gagner pour passer de rien à tout. Ses sens humains ont eux aussi repris leurs utilités.

En parlant une odeur arrête net la Petrova, une odeur qu'elle ne connait que trop bien mais pourtant elle n'arrive pas à la distinguer clairement. Katherine était la pire des garces de son espèce mais là, ce n'est pas ce le titre qu'elle essaie de reconquérir, enfin pas tout de suite, elle veut d'abord savoir ce qui lui arrive, après tout, ce n'est peut-être que son imagination ?

En avançant dans la ruelle sombre elle découvre une silhouette qu'elle ne peut pas distinguer à la perfection, regrettant ses pouvoirs de vampire elle s'approche d'avantage attiré par la curiosité. En avançant elle distingue non pas un corps mais deux, dont un qui lui tournait le dos mais pourtant... Elle connaît ce style. « Damon ? » Bingo. Le vampire se retourne montrant sa bouche recouverte de ce liquide qui lui était familier, son regard se pose ensuite sur la victime encore vivante, enfin presque, la marque de la morsure attire toute l'intention de la brune ce qui lui provoque un haut-le-cœur, sans aucune force et sans rien dans l'estomac l'humaine tombe au sol sur ses genoux laissant un bruit sourd résonner suite à ses os sur la pierre. Katherine se tenait au niveau du cœur en retenant cette envie de vomir qui n'était que psychologique puisqu'elle n'avait rien avalé depuis un long moment.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mer 24 Juin - 4:09

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Mon coté Damon bad boy et méchant m’est revenu le jour où j’ai entendu cette conversation entre Elena et Bonnie et comme je ne pouvais la rendre heureuse et qu’elle souhaitait redevenir humaine. Je lui ai fait prendre la cure de force et je suis partie. J’erre autour de Mystic Falls depuis ce jour. Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de revenir, pas pour elle, mais pour Bonnie. Elle a besoin de moi et j’ai besoin d’elle. Je tue pour tuer. Pas pour me nourrir, même si ça me permet de me nourrir aussi. Mais même si je n’ai pas soif, je prends du sang. Pour le plaisir. Depuis ma cavale, je réalise combien j’ai fait une erreur. Elena n’a jamais été un amour réel pour moi, au fond de moi, ce que je ne savais pas, c’est que mon cœur a toujours appartenu à Katherine. Même si je n’ai jamais rien été pour elle. Même si elle a joué de moi. Même si elle a fait semblant avec moi. Je n’ai jamais cessé de l’aimé. J’ai utilisé Elena pour oublier Katherine ou pire, pour essayer de voir Katherine en elle. Je comprends aujourd’hui, que c’est ce que j’ai fait. Aujourd’hui, tout ça n’a plus d’importance, parce que je l’ai perdu à jamais et je l’ai perdu en perdant l’amour d’Elena.

E voilà dans cette ruelle sombre, en pleine nuit. Je venais de courir après une femme, dont j’étais en train de baiser, tout en prenant son sang. Bien sur, je l’avais contraint juste avant, pour qu’elle ne puisse pas résister. J’étais redevenu ce dragueur, séducteur, mais en pire. Je faisais ça n’importe où. Celle-ci je l’ai trouvé au cimetière, je lui ai fait peur et elle s’est sauvée. J’ai séduit la femme, je l’ai contraint et trainé jusque dans cette ruelle. Mon pantalon baissé, le sang à la bouche et le silence de ma victime, c’est là que je l’entends. Cette voix douce que je pourrais reconnaitre d’entre toutes. Celle de Katherine. Au dernière nouvelle, elle était morte sous sa forme humaine. Mais comment avait-elle pu revenir à la vie? Bonnie! Elle avait dû réussir à la faire passer elle aussi, à moins qu’une infime partie de la brèche existait encore. Mes crocs se retirent de la gorge de ma victime et je me retire d’elle. Pas eu le temps de finir. À l’intérieur de moi, j’avais une certaine frustration de n’avoir pu aller jusqu’au bout. Je remonte mon pantalon et je vois Katherine s’écrouler au sol, avec un bruit d’ossements qui se fracassent contre le ciment humide de la ruelle. Je me perce le poignet et le fait boire à la fille dont j’avais presque tué. Je la contrains et l’oblige à quitter les lieux. Je m’avance vers Katherine. Jamais je n’aurais cru la revoir. Que dois-je faire? La laisser la ou la sauver? Mon coté qui lui en veut, a juste envie de la laisser mourir sur place, ce disant qu’elle ne mérite pas mon aide. Mais mon coté aimant, me force à croire qu’elle a besoin de moi et que je dois prendre soin d’elle. La deuxième option a gagné. Je me penche et la soulève pour la blottir contre mon torse. Je me relève et commence à marcher, comme un humain, dans les rues de la ville. Ou l’emmènerais-je? Je n’ai pas d’habitat, depuis que j’ai quitté la ville, mais pourtant, ma pension y est toujours, je n’aurai d’autre choix que de l’amener là bas. Je ne dis pas un mot, je reste silencieux tout le long du trajet.





✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mer 24 Juin - 20:05

Retour à la réalité


Katerina était à genoux sur le sol froid et humide, enfin elle ressentait à nouveau les centaines de choses qui pouvaient exister. L'humidité sur son jeans sous ses genoux qui lui servaient de points d'appuis, le vent qui faisait voler ses cheveux en avant, sans compter la réaction de son corps qui menaçait de faire ressortir le peu qu'elle avait en elle, autrement dit rien. Katherine recouvre sa bouche avec sa main. C'était horrible, non pas la vue, après tout elle était passé par la bien plus que Damon mais c'était l'odeur qui lui était insoutenable, cette odeur métallique horrible à un humain. Suite à son épuisement un malaise prend rapidement possession de la Petrova.

Le néant, une fois de plus, et ce silence à en devenir fou. Était-ce qu'une illusion depuis le début ? Pourtant elle sent légèrement son corps se balancer, ses yeux s'ouvrent avec difficultés, Damon la portait dans ses bras. Sait-il au moins ce qu'il fait ? A-t-il reconnu Katherine ? La jeune femme possède encore les vêtements qu'elle avait lors de sa "mort", bien qu'ils soient maintenant dans un piteux état. Katherine était étonné de voir que Damon ne l'avait pas laissé mais il y a sans doute une raison à cela, mais laquelle ? Elle pose ses yeux méfiants sur le visage neutre du vampire qui semblait ne pas avoir remarqué qu'elle avait reprit connaissance. « Qu'est-ce... Que fais-tu ? » Dans sa voix on pouvait y percevoir la fatigue mais aussi la méfiance, tout comme dans son regard. Après tout il pourrait la tuer, avec une facilité étonnante en plus de cela, sa forme humaine et sa santé ne jouent pas en sa faveur, loin de là. Katherine, bien qu'elle eu envie de s'enfuir ne pouvait guère bouger, elle est donc condamner à rester dans les bras de cet homme qu'elle connaissait depuis tant d'année sans savoir ce qu'il avait derrière la tête. Quoi de plus inquiétant qu'un Damon silencieux ?
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Jeu 25 Juin - 15:44

Retour à la réalité
Damon & Katherine


La voilà qu’elle se réveille. Je ne cesse pas pour autant de marcher jusqu’à la pension. Oui j’aurais pu en profiter et la tuer. C’est tout ce qu’elle mérite pourtant. Mon coté arrogant et méchant prend toujours le dessus. Mais pas cette fois-ci. Je veux prendre soin d’elle. Je veux me faire racheter. Je veux qu’elle m’aime. Qu’elle me choisisse. Malgré son humanité. Je regrette de ne pas avoir insisté sur le fait qu’elle pourrait m’aimer, quand elle m’a avoué avoir joué avec moi et aimer que Stefan. Au lieu de ça, j’ai préféré me renfermer et la détester. Par peine. Aujourd’hui, même si je la récupère, je la perdrais à nouveau… Elle me demanda ce que je faisais. Ce que je faisais? Et bien, je veux prendre soin d’elle.

Je t’amène à la pension, tu as besoin de soin Katherine.

Je marche encore quelques minutes avant d’arriver à la pension. Stefan n’y était pas. Fallait que je trouve une chambre pour Katherine, mais pour le moment, je la mettrai dans ma chambre et je dormirai au grand salon. Je la pose sur le lit et je vais lui chercher un verre d’eau. Je ne sais pas ce qu’elle a vécu en enfer, mais je veux qu’elle soit bien à son réveil. Je reviens avec un verre d’eau et soulève sa tête, ma main en dessous. Je porte le verre à ses lèvres.

Tu dois boire, c’est que de l’eau, ais confiance en moi.

Mes doigts qui soutient sa tête, caressent, machinalement, sa chevelure. J'étais inquiet. Du fait qu'elle soit humaine, risque d'être plus compliqué à soigner.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Sam 27 Juin - 16:17

Retour à la réalité


Katherine ne comprenait pas pourquoi Damon voulait l'aider, et encore plus de lui apporter des soins surtout avec tous ce que la Petrova lui avait fait pendant des années, il la déteste pourtant, du moins elle en est persuadé. Alors pourquoi ? Il sait qu'il s'agit bien de Katherine, ne veut-il pas la manipuler comme elle l'avait fait par des paroles pour arriver à ses fins ? C'est fort probable mais l'etat de l'humaine l'empêche de s'enfuir ou même de bouger ne serait-ce que le petit doigt, il ne lui reste qu'une chose à faire : lui faire confiance, en espérant qu'il ne va pas lui faire vivre un enfer...

Katherine le laisse faire, de toute façon elle n'en avait pas vraiment le choix. Il la dépose sur le lit, elle n'eut même pas le temps de tenter une tentative pour se redresser et partir par la première issue que le vampire était revenu. Il avait même passé ses doigts sous la tête de la brune qui d'ailleurs caressaient ses cheveux d'une douceur rassurante mais n'est-ce pas qu'une illusion ? Un faux semblant ? Elle le regarde en fronçant légèrement les sourcils, si elle ne buvait pas il allait la forcer, d'autant plus qu'il avait déjà coller le verre sur les lèvres de l'humaine. Katherine pousse doucement la main de Damon pour retirer le verre sans en avoir bu la moindre goutte pour le moment. « Damon... Pourquoi fais-tu ça ? » Elle plante son regard glacial dans le sien mais qui aussi lui envoyait comme un signal de détresse, sans oublier ce sentiment de méfiance et d'hésitation.

C'est à ce moment que Katherine se remémore le souvenir qui lui effleure l'esprit, cette situation actuelle collait presque à celle qui attire toute son attention. Lorsque la Petrova était sur le lit, mourante, et que Damon avait voulu se jouer d'elle, et si il allait recommencer ? Après tout c'est bien possible, pourtant il a l'air sincère, sans aucune manipulation, ce qui est le domaine de l'humaine. Peut-elle vraiment lui faire confiance ? Vu sa santé elle n'a guère le choix que de se laisser soigné par cet homme...
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Dim 28 Juin - 1:43

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Je sais très bien qu’elle n’a pas confiance en moi. Parce qu’on a trop de méfiance l’un envers l’autre. De plus, je lui ai fait un coup semblable déjà, juste avant sa mort. Mais cette fois ci, ce n’était pas faux et je sais très bien qu’elle risque de fuir, le moment où elle en sera capable et je n’y pourrais rien. Elle refusait alors de boire l’eau que je lui donnais. Je soupire, j’aurais dû m’en douter. J’avais raison, ça ne sera pas facile du tout. Mais je dois tout faire pour qu’elle ait confiance en moi, même si je n’ai que 0.999999999 % de chance qu’elle ait confiance en moi. Et avec ses paroles qu’elle me dit, cela me confirme à quel point elle a une méfiance envers moi. Je la force à boire.

Tu dois boire Katherine et tu iras déjà mieux. Laisse moi m’occuper de toi.

En réalité, je n’avais aucune autre raison du pourquoi je faisais ça pour elle, autre que l’amour que je lui porte toujours. Et elle n’a pas besoin de savoir ça. Pas pour le moment et peut être jamais, si elle n’a pas confiance en moi. Je suis sans doute quelque peu brusque en lui forçant à boire l’eau, tout en tenant sa bouche ouverte de mes doigts. Elle devait boire si elle voulait mieux se méfier de moi ou encore me fuir. Alors que je me suis assuré qu’elle ait bu. Je quitte ma chambre pour aller lui faire de quoi à manger et j’espérais que Stefan avait de la nourriture humaine dans son frigo, ce que je doute fort. Je soupire en m’apercevant qu’il ne possédait rien à manger. Que vais-je lui donner alors? Je regarde dans les armoires au dessus du l’évier, je trouve des craquelins et des cornichons celés dans leur pot. Pendant que je prépare l’assiette je ne me préoccupe pas du bruit à l’étage.




✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Lun 29 Juin - 13:10

Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey


Dernière édition par Katerina Petrova le Jeu 9 Juil - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Lun 29 Juin - 19:40

Retour à la réalité
Damon & Katherine


J’avais préparé un bon petit encas pour Katherine. Je sais très bien qu’elle doit être méfiante envers moi et qu’elle le sera encore longtemps avant d’avoir confiance en moi. Je ne sais pas moi-même pourquoi je fais ça pour elle. Sans doute que, j’ai réalisé que j’ai jamais cessé de l’aimer et que je ferais tout pour qu’elle me choisisse. Mais je sais aussi, qu’elle n’est pas trop « vie de couple » Mais je m’arrangerais pour qu’elle accepte une vie avec moi. Le fait d’avoir laissé Elena devenir humaine, et par la suite la fuir, pour la raison que j’étais de trop dans sa vie, c’est là que j’ai réalisé qu’il n’y avait que mon premier réel amour dans mon cœur et ‘est Katherine. Malgré tout le mal qu’elle m’a fait, les blessures qu’elle a causé à mon cœur. Sa méchanceté envers moi, je ne peux pas ne pas l’aimer. Je suis fou d’elle, depuis le premier jour ou je l’ai vu, alors que je n’étais qu’un humain. Me connaissant, je n’irai pas l’embêter avec mes sentiments envers elle. Je sais très bien, qu’une fois rétablis, je la laisserai partir.

Je mets le tout sur un plateau et je monte à l’étage. Une fois dans la chambre, je ne la vois pas. Je soupire et crois qu’elle a fui. Je n’ai pas fait attention aux bruits, je n’ai pas voulu faire attention. Finalement, je pose le plateau sur la commode et je regarde le verre d’eau vide et puis les draps défaits de mon lit. Je m’assois sur mon lit, déçu. Je mets quelques minutes avant de réaliser que l’eau coule à la salle de bain, ça me semble être mon bain. Je me lève et dès que j’entre, j’y vois les produits de beauté au sol. Mon regard se porte alors plus loin, au robinet du bain, dont je m’avance pour en éteindre l’eau. C’est là que mes pieds faillissent trébucher sur quelque chose. Alors que mon regard se porte sur l’objet, j’y aperçois les pieds de Katherine. C’est là que je fus plus rapide à réagir que tout le reste. Mon regard se trouve sur la belle au sol. Je me penche à sa hauteur et déplace une mèche de cheveux de son visage.

Katherine?

Je crois que lui donner un bain est une bonne idée. Je n’avais pas éteint l’eau et je décide de choisir la bonne température et mettre le bouchon dans son trou du bain. J’aide Katherine à se lever, je ne la lâche pas. Je caresse sa joue et je l’aide à s’assoir sur le bol de toilette. Et je reste près d’elle pour qu’elle ne tombe pas.

Tu vas prendre un bain et je te jure que, je n’ai aucune arrière-pensée d’accord? Je m’apprête à retirer tes vêtements pour que tu puisses prendre un bain. Je quitterai la salle de bain par la suite, une fois que tu seras dans ton bain, mais je serais juste de l’autre coté d’accord?

Je passe ma main dans ses cheveux et je commence à la déshabiller. De toute façon, je l’avais déjà vu toute nue. Ce qu’elle portait sur elle, c’était les mêmes vêtements que le jour de sa mort. Je me demande comment elle est revenue parmi nous? Mes doigts frôlent sa peau sous ses vêtements quand je retire son haut. Elle me semblait avoir un regard perdu et livide. Je la regarde dans les yeux, posant ma main contre sa joue.

Ça va aller je te le promets, tu iras mieux, d’ici quelques heures.





✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Jeu 2 Juil - 20:54

Retour à la réalité


La fraîcheur du carrelage était un plus pour Katherine puisque sa température était monté en flèche avec son retour. Décidément l'humanité n'est vraiment pas fait pour elle mais a-t-elle vraiment le choix ? Katherine Pierce humaine fait d'elle une proie facile, pour la première fois en quelques années les places se sont échangés. Elle n'est plus le prédateur mais l'inverse, elle est la sourie qui fuit le chat mais dans le cas du surnaturel ce serait plus similaire à la gazelle qui fuit le lion avec comme seule arme l'instinct de survie. Peu concluant en sachant au combien la liste des ennemis de Katerina est longue. S'opposer à eux deviendrait du suicide mais si ses ennemis la savent humaine ne vont-ils pas essayer d'en profiter pour faire ce qu'ils ont toujours voulu ? La meilleure solution serait de la faire passer pour morte mais maintenant que Damon est conscient qu'elle est bien vivante cela risque de poser quelques problèmes.

Katherine reprend doucement sa respiration. Lorsqu'elle comprend qu'elle était au sol des mains masculines l'attrapent sauvagement mais avec douceur à la fois, elle regarde le coupable de l'avoir arraché au sol pour la remettre debout. Damon Salvatore, un sourire en coin étire comme il peut ses lèvres virant petit à petit à une couleur bleuâtre. « Tu ne vas pas le me lâcher n'est-ce pas ? » Dit-elle dans le sens qu'il ne la laissera pas tranquille, du moins pas pour le moment, elle laisse faire le vampire qui contrôle à sa façon le corps de la brune.

Damon prévient Katherine qu'il allait la déshabiller, sans arrière pensée, et bizarrement elle sait qu'il dit vrai même si c'est un peu frustrant pour elle de savoir qu'il va l'avoir nu sans qu'il n'est aucune réaction. « De toute façon c'est le même corps que ta chère Elena, à l'identique même. » Prononce-t-elle en voulant paraître arrogante mais sa fatigue l'empêchait de prendre des manières dans sa voix, restant dans un son neutre sans aucune signification. Elle le regarde faire l'aidant quand il arrive au niveau de ses bras sans le quitter des yeux qui eux aussi sont tout aussi livide. « Damon ? Pourquoi tu fais cela ? » Si on regardait Katherine de près on pourrait croire qu'elle est possédée pourtant elle est juste épuisé de tout ce qui s'est passé en se demandant si ce qu'elle vit actuellement est réel ? Il est aussi possible que ce ne soit qu'une imagination après tout, qu'elle se trouve encore dans cette pièce sans fond où l'obscurité gouvernait.

Katherine voulait fuir mais la solitude est devenue un fardeau à présent, elle n'aime pas être seule et encore plus à Mystic Falls, là où tout peut changer en un quart de seconde. Cependant elle ne veut pas qu'on la voit dans cet état, Katherine est une femme séductrice mais en ce moment elle doit être au plus bas de son charme habituel. Pour ne pas dire carrément en dessous et quoi de mieux qu'un Salvatore qui profite de ce "spectacle" pas vraiment flatteur.

 
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Ven 3 Juil - 3:07

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Dès que Katherine mentionna Elena et qu’elle me blessa avec ses paroles. J’ai compris que je ne la récupèrerai probablement jamais. Il était trop tard pour ça, je le savais. Elle ne m’aime pas et ne m’aimera jamais. Cela me fit comme un poignard dans le dos et qu’on m’aurait arraché le cœur par la suite. Ses paroles furent blessantes, même si je me rends compte qu’elle a essayé d’être arrogante comme dans ses habitudes. Je regrette de ne pas l’avoir sauvé ce jour là quand mon frère l’a tué. Je m’en veux encore pour cette rancunerie envers elle. Au fond de moi, j’aurais voulu la sauver, mais je ne l’ai pas fait pour ne pas perdre ma fierté de la détester pour ce qu’elle m’a fait. Elle s’était pourtant excusée pour ce qu’elle m’avait fait. Mais encore, là, avait-elle été sincère? Maintenant, je sais que je ne la lâcherai pas. Je veux rattraper le mal que j’ai fait en empêchant pas mon frère de la tuer ce jour là. De plus, je soupire quand elle me parle d’Elena… Et si elle savait pourquoi j’ai été avec Elena. Elena me rappelait Katherine. Elle m’avait permis de ne pas sombrer dans mes malheurs et mon mutisme profond. Pour moi, Elena était Katherine, physiquement, mais je trouvais trop Elena fragile et centré sur elle-même. J’aime l’orgueil de Katherine, son coté tigresse. Mais quand elle me demande pourquoi je fais ça pour elle en ce moment, je lève les yeux vers elle.

Tu n’as pas à savoir pourquoi je fais cela pour toi… Je t’attends de l’autre coté.

Une fois que j’avais fini de la déshabiller, je sors de la salle de bain et vais m’assoir sur le lit. Je guette la porte, jusqu’à ce qu’elle ait fini son bain. J'étais heureux qu'elle soit vivante, qu'elle me soit revenue. C'était comme un signe du destin, qu'elle m'ait retrouver cette nuit dans la ruelle. Mais, une certaine punition était arrivé avec elle, son humanité change tout. Je la voulais pour l'éternité.






✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Lun 6 Juil - 23:26

Retour à la réalité


Katherine regardait Damon dans le reflet du miroir qui était couvert de bué, distinguant que les grandes formes, il était assis et semblait la regarder mais il ne retient pas longtemps son attention puisqu'elle se plonge dans ses pensées en posant ses mains sur l'évier. Comment a-t-elle fait pour se retrouver ici ? Est-ce la seule à être revenue ? Ou ne doit-elle pas être étonnée si la brune croise d’anciens ennemis ? Et sa fille ? Manquant de faire tomber sa serviette Katherine plaque ses mains au-dessus de sa poitrine pour la remettre correctement.

Après être retourné vers Damon la Petrova l'écoute attentivement, c'était normal ? Oh que non et surtout pas entre eux, pas avec leur relation du passé, bien qu'elle n'était pas si mal que cela au fond après tout n'était-ce pas qu'un jeu ? C'était le cas pour Katherine. Le Savatore prend des vêtements dans son armoire, pour lui ? Elle l'espère, Katherine ne porte pas ce genre de vêtement, non pas qu'elle ne les aime pas mais... Ce n'est pas vraiment son style vestimentaire en réalité. "Tu plaisantes n'est-ce pas ?" Katherine lève un sourcil mais vu la suite de ses dires il était bien sérieux, elle prend donc les vêtements sur les côtés, sans les lui retirer des mains. "Damon, tu vas me garder caché ?" Maintenant elle ne comprenait plus rien, depuis quand Damon voulait l'aider ? Et encore pire, depuis quand voulait-il la prendre sous son aile ? Katherine, intriguée, regarde le vampire sans savoir quoi en penser. Ce n'est pas un piège, ou sinon c'est que le grand brun s'est amélioré niveau manipulation mais ça entre dans le domaine de le Petrova et elle ne ressentait aucun trait de faux semblant, il est donc sincère mais pourquoi Katherine ? Veux-t-il l'utiliser pour faire revenir Elena ? Pour combler le vide de son double qui est sans doute parti ?

La Petrova ne sait pas trop où donner de a tête, elle devait déjà gérer son retour parmi les vivants et toujours en tant qu'humaine mais aussi le faîte que Damon fait tout pour elle, et si tout était faux ? Et si en réalité Katherine était encore dans ce que l'on peut appeler l'enfer ? Katerina avait envie de hurler, tout est irréel, tout est faux, ce n'est pas possible. Elle n'a jamais pu revenir et Damon la haïs, rien de cela n'est réel. Katherine n'a eu aucun contact avec lui, pas tant qu'elle était bien consciente en tout cas, elle lâche alors les tissus pour venir poser ses mains sur celles de Damon. Non. Il est bien là. Katerina ne comprend plus rien, que ce passe-t-il ? Alors qu'elle pensait aller mieux la célèbre garce tourne les talons pour se diriger vers la porte mais elle n'eut qu'à peine le temps de se retourner qu'elle tombe sur ses genoux au sol, tenant sa serviette avec une seule main, un mouvement trop brusque qui lui avait fait perdre sa stabilité. Pourquoi est-elle de retour, pourquoi...
 
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey


Dernière édition par Katerina Petrova le Jeu 9 Juil - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mar 7 Juil - 20:11

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Je suis resté tout le long du bain de Katherine, assis sur mon lit. Guettant la porte entrouverte de la salle de bain, qu’elle en sorte. Quand je la vis en sortir, j’ai reçu le plus beau spectacle de ma vie. Enroulée dans une serviette blanche de ma salle de bain. J’avais comme vu, sa clavicule, ses jambes et sa tête. Elle me remercia. Sans doute pour ce que je venais de faire pour elle. Lui venir en aide. Je lui souris alors et je la regarde dans les yeux.

Ce n’est rien. C’est tout à fait normal. Sans doute pas de ma part, mais je l’ai fait.

Elle avait une beauté digne d’elle. Magnifique comme une reine. Elle était ma reine et j’étais son fou, que son fou, sans doute. Seulement, deviendrai-je un jour son roi? Ses cheveux encore humides, descendaient en boucle dans son dos, laissant dégouter des goutes jusqu’à la serviette qu’elle portait. J’avais envie de caresser ses mollets de mes mains habiles. Je voulais glisser mes doigts dans ses cheveux pour pouvoir sentir leur douceurs satines. Je finis par me lever de mon lit. Je ne pouvais pas la laisser habiller ainsi. Et non plus, la laisser remettre ce qu’elle portait quand je l’ai retrouvé. Je me dirige donc vers les tiroirs de ma commode et j’en sors un caleçon propre, m’appartenant, ainsi que l’un de mes T-shirt noirs. Je lui tends le tout, d’un doux sourire à mes lèvres, ne détachant pas mon regard du sien. Je sais très bien que ce ne sont pas le genre de vêtements qu’elle aime porter, même qu’elle devait en avoir un dégout.

Je suis désolé, je n’ai rien de mieux à te prêter, mais je te promets que dès que tu iras mieux on ira, toi et moi, te choisir des vêtements dans une boutique. De plus, discrètement, comme je ne crois pas que ce soit une bonne idée que… mon entourage, mais surtout toute la ville, apprennent ton retour Tu ne crois pas?

J’attends qu’elle prenne les vêtements que je lui prête. En espérant, tout de même, pouvoir frôler, ne serais ce qu’à peine, ses douces mains.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Jeu 9 Juil - 22:46

Retour à la réalité


Katherine regardait Damon dans le reflet du miroir qui était couvert de bué, distinguant que les grandes formes, il était assis et semblait la regarder mais il ne retient pas longtemps son attention puisqu'elle se plonge dans ses pensées en posant ses mains sur l'évier. Comment a-t-elle fait pour se retrouver ici ? Est-ce la seule à être revenue ? Ou ne doit-elle pas être étonnée si la brune croise d’anciens ennemis ? Et sa fille ? Manquant de faire tomber sa serviette Katherine plaque ses mains au-dessus de sa poitrine pour la remettre correctement.

Après être retourné vers Damon la Petrova l'écoute attentivement, c'était normal ? Oh que non et surtout pas entre eux, pas avec leur relation du passé, bien qu'elle n'était pas si mal que cela au fond après tout n'était-ce pas qu'un jeu ? C'était le cas pour Katherine. Le Savatore prend des vêtements dans son armoire, pour lui ? Elle l'espère, Katherine ne porte pas ce genre de vêtement, non pas qu'elle ne les aime pas mais... Ce n'est pas vraiment son style vestimentaire en réalité. « Tu plaisantes n'est-ce pas ? » Katherine lève un sourcil mais vu la suite de ses dires il était bien sérieux, elle prend donc les vêtements sur les côtés, sans les lui retirer des mains. « Damon, tu vas me garder caché ? » Maintenant elle ne comprenait plus rien, depuis quand Damon voulait l'aider ? Et encore pire, depuis quand voulait-il la prendre sous son aile ? Katherine, intriguée, regarde le vampire sans savoir quoi en penser. Ce n'est pas un piège, ou sinon c'est que le grand brun s'est amélioré niveau manipulation mais ça entre dans le domaine de le Petrova et elle ne ressentait aucun trait de faux semblant, il est donc sincère mais pourquoi Katherine ? Veux-t-il l'utiliser pour faire revenir Elena ? Pour combler le vide de son double qui est sans doute parti ?

La Petrova ne sait pas trop où donner de a tête, elle devait déjà gérer son retour parmi les vivants et toujours en tant qu'humaine mais aussi le faîte que Damon fait tout pour elle, et si tout était faux ? Et si en réalité Katherine était encore dans ce que l'on peut appeler l'enfer ? Katerina avait envie de hurler, tout est irréel, tout est faux, ce n'est pas possible. Elle n'a jamais pu revenir et Damon la haïs, rien de cela n'est réel. Katherine n'a eu aucun contact avec lui, pas tant qu'elle était bien consciente en tout cas, elle lâche alors les tissus pour venir poser ses mains sur celles de Damon. Non. Il est bien là. Katerina ne comprend plus rien, que ce passe-t-il ? Alors qu'elle pensait aller mieux la célèbre garce tourne les talons pour se diriger vers la porte mais elle n'eut qu'à peine le temps de se retourner qu'elle tombe sur ses genoux au sol, tenant sa serviette avec une seule main, un mouvement trop brusque qui lui avait fait perdre sa stabilité. Pourquoi est-elle de retour, pourquoi...


 
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Jeu 9 Juil - 23:54

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Elle attrape les vêtements. Je savais que ça ne lui plairais pas, mais je n’avais rien d’autre à lui prêter. Sauf des vêtements à Elena, qui trainaient toujours dans mon placard. Mais je ne vais pas les lui proposer, je vais avoir l’air d’un con. Katherine se poserait des questions. J’ai pas envie de recevoir un questionnaire de sa part. Si je l’aide, ce n’est pas parce que j’ai perdu Elena, mais parce que j’ai compris que mon seul amour, avait toujours été Katherine et sera toujours Katherine. Même si j’ai une chance de me faire envoyer promener si elle découvrait ça Je ne suis qu’un jouet pour elle. Je ne vais pas lui dévoiler cette réalité que j’ai compris il y a que très peu.

Je laverai tes vêtements, tu pourras les remettre dès qu’ils seront prêt.

Dis je alors qu’elle touche mes mains. Je souris en coin. Mais je ne fais rien de plus. Je vois à quel point elle se sent perdu et qu’elle ne semble pas croire à mon aide que je lui offre. À ses yeux, ce n’est qu’un jeu, je le sais. Je la vois quitter la chambre, mais elle en a pas le temps, alors qu’elle s’écroule sur ses genoux. Je ne prends donc pas de temps à la rattraper et à l’aider à se relever. Je la prends contre moi.

Tout doux, je crois que tu as encore besoin de temps. Demain matin, ça devrait aller mieux. Tu dormiras dans mon lit ce soir, j’irai au salon.

Je l’aide à retourner dans le lit et je lui prends le t-shirt et je l’aide à le lui enfiler, en prenant soin de ne pas la brusquer. Je défais la serviette de bain et mes doigts frôlent ses épaules quand je lui enfile le t-shirt. Je la regarde dans les yeux et je lui souris. Je veux qu’elle ait confiance en moi. Je lui tends le boxer. J’espérais qu’elle arriverait à l’enfiler elle-même. Même si mon t-shirt était assez long pour cacher le bas de son corps, il lui arrivera à mi cuisses.

Je te promets que tu seras libres dès que tu seras assez forte pour quitter la pension, mais saches que, peu importe ta décision, je serai là si tu as besoin de moi. Et non, je n’ai pas l’intention de te cacher. Tu es libre d’aller ou tu veux et même aller te faire tuer si tu en as envie.

Mon humour sarcastique, je ne l’avais pas perdu. Je me lève du lit pour la laisser mettre le boxer si elle en a envie. Je commence à me diriger vers l’extérieur de la chambre. Il se fait tard et Katherine a besoin de se reposer.





✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mer 15 Juil - 15:25

Retour à la réalité


retarduceur des mains de Damon viennent se jeter sur sa peau mais malgré ce geste brusque cela avait ressemblé à des caresses, son corps en fut même parcouru d'un frisson, une réaction qu'elle avait perdue dans le passé en renonçant à sa vie humaine pour devenir vampire, une condition de vie qu'elle a vite retrouvé pour son plus grand regret. Le vampire était aux petits soins pour elle, cette situation lui semblait similaire à l'une qu'elle connaissait par le passé, quand Damon était humain et elle vampire. Bien que maintenant les rôles sont échangés. Son attitude surprenait l'humaine qui préférait ne pas en toucher un mot, elle aimait bien qu'on soit à son service même si là c'est tout autre, il n'était pas à son service, il l'aidait, simplement. Katherine lui sera redevable et elle le sait, il aurait pu la laisser mourir pour de bon mais au lieu de ça il faisait tout pour la garder en vie, se sentait-il obligé de faire une une telle chose ? Après tout, il l'a regardé mourir sans rien dire à pars un mot qui lui avait adressé après les aveux de la brune "On se voit en enfer", rien qu'en y repensant l'humaine esquisse un sourire en coin. « Tu ne pensais pas que l'on se reverrait si vite n'est-ce pas ? » Dit-elle avec son arrogance légendaire mais aussi avec amusement, plantant son regard dans celui de Damon.


Ce dernier l'emmène dans le lit, le lit de grand brun, il l'a couche comme une enfant, ce qu'elle n'aime pas mais Katherine doit le reconnaître, elle est faible, un peu trop à son goût même. Elle le regarde lui tendre le caleçon les yeux écarquillés, Katherine porter ce genre de vêtement ? C'était une plaisanterie de très mauvais goût mais après tout, porter les vêtements d'un homme ne donne pas un charme ? La brune le prend alors et l'enfile, au moins elle n'avait pas besoin de Damon pour l'habiller de la tête aux pieds, quoi que cela pourrait être intéressant mais ce n'est pas le genre de la Petrova de dépendre de quelqu'un et encore moins d'un vampire, c'est vrai, les seules personnes qui ont été aux petits soins pour elle ont rarement été issus de l'espèce du surnaturel, elle préférait les humains pour la simple et bonne raison qu'ils s'avèrent aussi être de bon repas en guise de petite faim mais à présent c'est devenu une option inutile. 

Damon se lève du lit, ce qui sort Katherine de sa rêverie, qui n'a été que de courte durée, qu'est-ce que... Elle le regarde s'avancer vers la sorti en lui disant qu'elle dormirait ici. Seule ? La Petrova observe la chambre, elle n'a rien de déplaisant mais...  « Non ! » Sa voix la surprend elle même mais elle sait ce qui lui prend, Katerina ne veut pas être seule après tout ces derniers mois ont étés fort en émotion, l'enfer n'a pas ce nom pour rien. Déjà vampire la brune haïssait la solitude mais depuis ce séjour de l'autre côté les choses ont empiré, et ce ne va pas aller en s'arrangeant. Il est trop tard pour faire demi-tour, maintenant qu'elle venait de hurler son mécontentement, elle ne peut pas reculer au risque de passer pour une folle, mais au fond, et si elle le devenait ?  « Reste avec moi. » Oui elle venait de le dire, pour la première fois la brune reconnait avoir besoin d'aide, elle sait que seule la folie risque de l'envahir mais l'avouer serait une grande marque de faiblesse.  « S'il te plaît. »

Hors-jeux : désolé pour le retard, j'ai refait des malaises.
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Jeu 16 Juil - 14:57

Retour à la réalité
Damon & Katherine


J’avais été méchant avec elle, le jour ou mon frère lui a ôté la vie et que je n’ai rien tenté pour l’en empêcher. C’était mon orgueil et ma peine qui avaient pris le dessus. Pendant 150 ans, je l’ai cherché, j’ai passé ma vie de vampire à essayer de la retrouver parce que j’étais amoureux d’elle et que je croyais que cela était réciproque, mais quand elle revenu, il y a 5 ans, elle m’a tout avoué, que tout ça était faux. Je suis devenu rancunier. Je suis devenu un monstre et plus rien ne m’importait. L’amour m’a fait faire plein de choses monstrueuses quand je l’ai perdu. Je suis devenu pire de ce que j’étais. J’ai eu comme un poignard planté dans mon dos qui a atteint mon cœur, le déchirant en deux. Par la suite, je lui en ai voulu et j’ai essayé d’oublier mon amour pour elle en utilisant Elena, en la prenant pour Katherine. J’ai finis par tomber amoureux d’Elena, je l’ai aimé, j’ai oublié Katherine, mais tout ça c’est loin. J’ai laissé Elena devenir humaine. Je l’ai laissé pour pas qu’elle souffre de cette prison du vampire qu’elle était. Je suis partie loin et c’est là que j’ai réalisé que Katherine me manquait. Que je l’aimais toujours, malgré le mal qu’elle m’avait fait. Je suis la marionnette dont elle tient les ficelles et ça je le sais. Je suis prêt à être malheureux pour qu’elle soit à moi. Je suis prêt à être son pantin s’il le faut, pour qu’elle m’appartienne. Alors son arrogance qu’elle venait de me lancer, je l’ai laissé passer par une oreille et laisser sortir par l’autre, même si ça m’avait affecté. Katherine, restera à jamais Katherine.

Je m’arrête au moment où elle me demande de rester avec elle. Je ne sais pas ce qui lui prend. Son « non » m’avait fait sursauter certes. Mais quand elle me demanda de rester avec elle dans la chambre, avec un « s’il te plait », je ne pouvais pas le lui refuser, non? Je me retourne donc et m’avance de deux pas. Me plantant au milieu de la chambre en face du lit. Réfléchissant à où je passerais la nuit dans cette pièce. Je la regarde.

Comme tu veux.

Je m’avance vers ma chaise imposante dans le coin de ma chambre près de la fenêtre. Je m’y assois, croisant mes jambes. Je pose ma tête contre le dossier et je croise mes dois sur mon torse.

Dors maintenant, bonne nuit.

Je ferme les yeux pour essayer de fermer l’œil. Surtout que je n’avais pas pris de sang depuis des heures. L’habitude de boire plus fréquemment, m’avait rendu assoiffé de sang si je sautais une dose. Même si la plupart de mon alimentation s’avérait être des poches de sang. Je chassais que quand j’avais besoin de me défouler, même si cela arrivait beaucoup trop souvent. Je chasse pour le plaisir de tuer, de me défouler.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Lun 20 Juil - 1:09

Retour à la réalité


Katherine n'aime pas être seule c'est un fait, elle n'a jamais l'être mais depuis son séjour en enfer ce sentiment la ronge encore plus, surtout que son côté humaine la rend encore plus vulnérable. Rester ici et seule n'ai pas idée qu'elle veut adopter c'est donc pourquoi elle avait demandé à Damon de rester avec elle. Un peu trop brusquement mais elle l'avait fait. Comment va-t-il le prendre ? Mal peut-être... Même la Petrova avait été étonné de sa demande, bien qu'elle ne réalise pas totalement non plus ce qui lui arrive. 

À sa grande surprise Damon accepta mais pas de la façon qu'elle sous-entendait. Il restait oui mais avait opté pour un fauteuil dans un coin de la chambre, Katherine avait envie d'halluciner face à la demande qu'elle allait lui faire mais qu'importe, elle ne voulait pas être seule c'est tout. D'autant plus que Damon n'est pas vraiment une mauvaise compagnie. « Tu ne vas pas dormir sur une chaise quand même ? » Il est vrai que le choix n'était pas multiple mais de là à dormir dans de telles circonstances. Katherine balaye la salle du regard avant de se décaler d'avantage sur le côté. C'est fou ce que cet homme est près à faire pour elle mais malheureusement la Petrova ne s'en rend pas compte préférant voir son intérêt avant les autres mais peut-être que sa nouvelle nature va la changer de ce point de vue, personne ne le sait vraiment. 

Katherine se redresse un peu de façon à se mettre assise sur le lit en regardant le vampire qui lui avait les yeux fermés, elle soupire un peu sachant ce qu'elle allait lui proposer, pas que cela l'ennuie mais ce n'est pas dans ses habitudes d'agir ainsi mais après tout ce qu'il venait de faire pour elle la célèbre garce pourrait faire un effort.  « Ton lit est assez grand pour deux il me semble.. » Katherine ne quitte pas des yeux le vampire regardant la moindre réaction de sa part tout en attendant une réponse, Damon à ses côtés, elle ne risquait rien. Du moins c'est ce qu'elle pense, et puis elle sait très bien qu'il ne lui ferait pas de mal, si il l'aurait voulu il l'aurait déjà fait depuis longtemps mais au contraire il semble plutôt dans l'envie de lui venir en aide pourquoi ? Elle ne le savait pas.

crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mer 22 Juil - 22:57

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Je regarde Katherine, alors qu’elle me demande, d’une certaine façon, de la rejoindre dans le lit. Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Elle pourrait croire que je voudrais profiter d’elle. Mais ce nullement le cas. Je me penche pour retirer mes chaussures et je me lève du fauteuil et retire au moins mon t-shirt et je m’avance vers le lit. Je la regarde. J’ouvre le pan des couvertures avant de m’y installer en dessous. Je me pose sur le dos les mains derrière la tête. Je fixe le plafond.

Je sais que tu te poses des questions, pourquoi je t’aide. Facile. Je veux tout simplement, me faire pardonner de ne pas avoir empêcher mon frère, ce soir là, de te tuer. J’ai regretté de ne pas t’avoir sauvé la vie.

Je tourne la tête pour la regarder.  Mon regarde se porte dans le sien. Moi même je me surprends à vouloir l’aider. Ça doit être ma masculinité qui me fait faire ça. À moins que ce soit l’envie de la caresser et de lui donner du plaisir. Je suis pervers et alors ? C’est moi, je suis Damon Salvatore et j’adore le sexe. C’est une façon de me défouler, de prendre du plaisir. Je me tourne sur le coté, face à elle. Je lui souris et j’approche ma main vers, cette même, mèche rebelle. Je l’attrape et la place derrière son oreille. Tout en caressant la peau de son cou. Comment prendra-t-elle mes gestes d’affections envers elle ? Je ne sais pas. Elle est pas bien bavarde. Elle a un regard d’incompréhension depuis que je l’ai ramené ici. Je fixe sa carotide, cette veine me paraît plus grosse que toutes celles que j’avais vu. Je ferme les yeux, me rendant compte que c’est la soif en moi qui me fait voir ça. J’ouvre les yeux quelques secondes plus tard.

Ton odeur, est si différente, elle m’attire. Tu sens si bon et cela, n’a rien à voir avec ton sang quoique… un tout petit peu.

Souriant et arquant les sourcils rapidement. Je lui fais le signe du « petit peu » avec mon pouce et mon indexe rapprocher ensemble.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Ven 31 Juil - 0:52

Retour à la réalité


Katherine ne savait pas ce qu'elle faisait ou plutôt pourquoi elle le faisait mais elle n'allait tout de même pas laisser Damon dormir sur une chaise parce qu'elle a eu un caprice en refusant de dormir seule ? Sans compter tout ce qu'il venait de faire pour elle bien que ce soit dans les habitudes de la brune d'avoir ce qu'elle souhaite et avoir du monde à ses soins mais là il ne s'agissait pas de n'importe qui. Il s'agit de Damon Salvatore, vampire et ex petit ami de la Petrova autrement dit il est bien placé pour savoir comment agit Katherine et pourtant il ne l'a pas laissé, bien au contraire.
 
La jeune femme ne quitte pas le brun des yeux qui se déshabille devant elle, sous son regard foncé qui observe le corps intact du vampire, un corps dont elle connaissait chaque parcelle de sa peau, chaque endroit sensible, un corps qu'elle connaît sans doute mieux que quiconque, même Elena ne devait pas savoir tout ce que elle sait, du moins elle préfère voir les choses ainsi, à son avantage comme d'habitude. Ses pensées ont rapidement été interrompues quand il prend la parole, il le regrettait ? Il regrettait de ne pas lui avoir sauvé la vie quand il en a eu l'occasion ? Vraiment ? La jeune femme, en apparence du moins garde son regard rivé sur lui en cherchant à démasquer le vrai du faux, il pouvait très bien être deux à jouer sur la manipulation mais il semblait sincère. « Tu ne m'as pas sauvé car tu avais Elena, c'est simple, mais je ne t'en veux pas, pas à toi. Tu es devenu comme moi Damon. » Ce n'était pas un reproche, en devenant vampire son humanité s'est envolé, elle a même carrément pris les jambes à son cou mais elle, Elena, a su la faire revenir une chose que Katherine serait incapable.
 
La main de Damon s'approche de son visage ce qui la surprend mais elle ne bouge pas pour autant, elle le laisse faire en optant pour analyser la situation, dans son état elle ne peut pas faire grand-chose face à un vampire, c'est connu une humaine ne fait pas le poids, la logique du surnaturel. Un sourire en coin étire les lèvres de la brune à ses dernières paroles. C'était un plaisir pour tous les vampires, mordre dans la chair d'un être humain pour se nourrir ou même pour s'amuser. Il y a quelques années, plusieurs même les choses étaient inversées, c'était Katherine qui se nourrissait de Damon mais à présent c'est lui qui avait envie de le faire. Dans toute sa splendeur la Petrova décale ses cheveux sur le côté, dégageant totalement sa nuque à la vue du jeune homme.  « Tu fais référence à ce plaisir non ? » L'odeur humaine a ses secrets, elle est l'odeur la plus attirante pour un homme possédant des crocs, d'autant plus quand il s'agit du sexe opposé. La brune n'ose pas imaginer l'explosion de sensation que pouvait ressentir Damon à ce moment présent, elle était déjà passée par là mais la brune avait cédé à la tentation du sang des deux frères. Cependant il y a bien une chose qui fait la différence, Damon est bien trop respectueux pour se jeter à son cou, pourquoi ne pas jouer avec les limites du vampire pour voir combien de temps va-t-il tenir avant de la plaquer contre le matelas en implorant son sang et peut-être même plus.
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Ven 31 Juil - 15:06

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Je savais que Katherine allait réagir de la sorte. Me narguer. Voir mes limites. Elles sont courtes mes limites oui. Elle me connaissait trop bien. Mais je sais que je peux résister assez longtemps. Je l’espérais en tout cas. Je lui souris. Approchant ma main à son cou, pour la placer derrière sa nuque que je caresse de mes doigts. Il m’est facile de jouer avec elle. J’approche mes lèvres pour les poser sur son cou, que j’embrasse doucement. Je la lâche et me recule. Je lui souris en coin. Je passe mon pouce sur ses lèvres. J’aimerais tellement, pouvoir lui dire pourquoi je l’ai aidé. Mais elle ne me croirait pas. Elle ne pouvait pas me croire. Parce qu’elle n’était pas amoureuse de moi. Elle ne le sera jamais. Et même si je lui disais pourquoi je me suis attaché à Elena, elle me croirait pas non plus. La jolie brunette fragile, même en vampire, me faisait trop rappeler l’amour de ma vie. J’aurais voulu qu’elle soit comme Katherine. Cela m’aurait permis de l’oublier aussi facilement. Ce qui n’a pas été le cas. Maintenant que ma passion est de retour, je ferais tout en mon pouvoir pour la conquérir. Elle est à moi. Même si son humanité est une sorte de punition à mes yeux. Mon pouce se retire de ses lèvres. Mon regard reste ancré dans le sien. Je soupire.

Je ne te veux pas de mal. Et je sais que tu penses le contraire. Tu crois que je te manipule, mais non. Tu sais déjà que tu seras pleinement libre lorsque tu iras mieux. Je suis là pour veiller sur toi.

Je me pose à ses cotés sous les couvertures. Plaçant mes mains derrière ma tête et fixant le plafond. Essayant de me contrôler fasse à la douce odeur de la belle à mes cotés. Le fait qu’elle y ait tassé ses cheveux de son cou, est pire à mon nez. Je ferme les yeux, asseyant de me concentrer. J’essaie de ne pas montrer à Katherine mon envie de son sang. Et comme je ne bois plus de sang en poche, je n’en possède pas. Lorsqu’elle s’endormira et dormira profondément, j’irai chasser en ville. J’essaie de ne pas respirer l’odeur de son sang. J’essaie de ne pas la regarder. Je veux lui paraitre indifférent à ses yeux. Comme ci j’étais capable de me retenir de lui sauter dessus. Même si je sais que je risque de craquer à tout moment. Je sais qu’elle le fais exprès, mais je ne veux pas lui paraitre faible en me sauvant et quittant la chambre. Je retiens ma respiration, façon de parler, le plus longtemps possible pour ne pas craquer.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Efficace et pas chère, c'est Katherine qu'on préfère


J’ai déjà échappé à : 421 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : Vous plaisantez j'espère.
◽Date de naissance : 12/05/1997

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mar 11 Aoû - 15:30

Retour à la réalité


Katherine ne changera jamais, elle restera toujours la garce arrogante qui fait tout pour que tout tourne dans son sens, est-ce malsain au fond ? Sans doute mais Katherine a toujours agit ainsi avec Damon alors pourquoi changer maintenant. Tester les limites du vampire ne lui semble pas être une mauvaise idée du moins tant qu'il ne sort pas les crocs comme on dit pour la vider de son sang mais elle reste persuadé d'une chose : il ne la tuera jamais, pas de ses propres mains en tout cas, pourquoi ? Parce que Katherine est consciente de ce qu'elle est aux yeux de Damon, son premier amour, et même si elle lui a toujours fait croire que la jeune femme ne l'a jamais aimé les choses ne sont pas si réelles que ce qu'elle a pu prétendre. Katherine l'a aimé, elle lui a donné de son sang pour le transformer, n'est-ce pas une preuve d'amour en lui offrant l'éternité à ses côtés ? Même si les choses se sont compliquées par la suite.

Apparemment nous étions deux à jouer à ce petit jeux de séduction qui peut être fatal à la brune puisque lui aussi se mit à jouer avec elle, un mauvais choix. Katherine est une joueuse hors pairs, elle fera tout pour gagner, elle fera tout pour satisfaire son égo. Cependant alors que Katherine allait réagir après avoir ressenti des frissons qu'elle n'avait plus connu depuis longtemps le vampire met fin à la partie en soupirant.

Katherine sera pleinement libre après ? Mais le peut-elle vraiment ? Oui sa liberté est ce qu'elle désire le plus au monde, elle en avait tellement été privé avec Klaus, malheureusement elle ne peut pas l'être simplement parce qu'elle ne donne pas cher de sa peau une fois le pied dehors. « Je le serais peut-être mais pour combien de temps ? Tu connais très bien ma réputation. » Dit-elle un demi-sourire au coin des lèvres. « Je ne tiendrais pas vingt-quatre heures en étant humaine, pas sans me battre, pas sans faire attention au moindre coin de rue. Si tu savais le nombre de personne qui désire ma mort. » Réplique la Petrova en s'allongeant à son tour, se tournant même pour te regarder en laissant à ta vue sa nuque dégagée. « Nous avons bien plus de point commun que ça en a l'air. » Un rire sarcastique s'échappe de sa gorge mais un sourire sincère à la manière Pierce illumine son visage par la suite. Katherine n'est pas idiote, si le faite qu'elle soit de retour et toujours humaine s'ébruite elle risque de ne pas faire long feu, et même si elle reste sur ses gardes, aux yeux de la Petrova être humaine est un véritable fardeau, c'est être faible, vulnérable, mais surtout inoffensive face à un être surnaturel.
crackle bones

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bad boy seduction heart


J’ai déjà échappé à : 193 pièges depuis le : 21/06/2015 ◽Passe temps : boire dans les bars
◽Date de naissance : 16/07/1978

MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   Mar 18 Aoû - 13:37

Retour à la réalité
Damon & Katherine


Je veux qu’elle m’appartienne. Je veux qu’elle soit mienne. Je veux que personne d’autre que moi, ne la touche. Je la protègerais et quiconque osera l’approcher et même la tuer il sera mort bien plus rapidement que le temps de ne faire ouf ! Elle est à moi! Elle a détruit ma vie, en me faisant croire qu’elle m’aimait. Qu’on sera éternellement ensemble. Elle a feint à sa promesse. Elle a aimé Stefan et pas moi. Cela me brise toujours le cœur. Je donnerais ma vie pour elle et elle en aurait jamais fait autant pour moi. J’ai aimé Elena, parce que j’avais cru qu’elle remplacerait Katherine. J’avais cru qu’elle était comme elle. J’ai eu tort. Mais Elena a été mienne parce qu’elle me rappelait Katherine physiquement. Je voulais oublier Katherine. J’ai réussi, jusqu’à ce que je rende sa liberté à Elena. J’ai été blessé. Je suis devenu ce monstre qui aime tuer pour tuer. Je ferme les yeux. Je sais ce qu'elle cherche à faire, me manipuler, m'utiliser. Jouer avec moi, comme elle l'avait toujours fait. Une chose qui me blessa sans cesse le coeur, parce que j'ai toujours été amoureux d'elle.

Je n’ai aucun point commun avec toi ! Tous les vampires sont des tueurs. Certains plus que d’autres. Alors il n’y a aucun point commun entre nous. Je vais t’énumérer pourquoi on se ressemble pas, si je ne compte pas ce coté vampire que nous avions tous les deux, comme tu ne l’es plus. Tu n’as jamais aimé personne. Je tombe facilement amoureux. Tu es sans cœur. J’en possède encore un, un cœur. Tu te fiches de ton entourage. Moi j’essaie de protéger le mien. Tu n’as pas d’amis, aucun. Moi je sais garder les miens quand j’en ai. Tu es prête à tuer ceux qui t’ont aidé. Je ne tus pas ceux qui m’aident. Le sexe est plus important que l’amour dans ton cas. Oui j’adore le sexe, je le fais avec n’importe qui et quand je veux, mais uniquement quand je suis seul. Tu es infidèle, pas moi. Tu as la rage au ventre sans arrêt. Moi je sais contrôler la mienne. Ou sont nos points communs dans tout ça ? Dis moi?

J’ouvre les yeux. La voilà encore qu’elle me nargue avec son cou. Elle essaie de faire quoi? Me mettre sur mes gonds et de la tuer? Si elle cherche à mourir de nouveau, elle ne comptera pas sur moi. Nous étions trop près l’un de l’autre. Je soupire et me lève du lit. Pour aller me planter à ma fenêtre. Elle m’avait fait réaliser que je ne réussirai pas à la récupérer. Qu’elle ne sera jamais mienne. J’avais compris que je faisais tout ça pour rien. La protéger, l’aimer et prendre soin d’elle. Je sais très bien qu’au petit matin elle partira. Comme je ne l’aurais pas tué en buvant son sang. Parce que oui, je ne laisse plus aucune de mes victimes vivantes quand je prends leur sang. Et je sais que c’est ce qu’elle veut que je fasse, me nourrir d’elle. Ça jamais! Je me retourne et la regarde.

Bonne nuit Katherine.

Je marche jusqu’à la porte pour quitter ma chambre. Je referme derrière moi. Je me rends dans une chambre d’amis pour y passé la nuit, juste à coté de ma chambre. Je retire mon pantalon et reste en caleçon. Je me faufile sous les couvertures. Les mains derrière la tête. Le regard au plafond. Je soupire profondément. Je me suis fait, encore une fois, avoir par la cruelle Katherine Pierce.




✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    I'm a bad boy
    À quoi bon rechercher l'amour, alors que l'on peut avoir toutes les femmes que l'on désir? Mais l'amour, n'est qu'accessible à ceux qui le mérite, et je ne fais pas partie de ceux là....
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour à la réalité ❇ Damon Salvatore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Damon Salvatore
» Un bar, un café, des retrouvailles {PV Damon Salvatore}
» Damon Salvatore, Bad vampire ? [TERMINÉ]
» Ô! Le dur retour à la réalité!
» Damon Salvatore - Vampire (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back To You :: Mystic Falls :: Ҩ Le centre ville-